Moteur PE...

MoteurPE, moteur de recherche pour professeurs des écoles

Publié par ue eveil

Cet article est reposté depuis L'Eveil.

Sur les places, dans les cours des écoles, sur le parvis des mairies ou des églises, reproduisez la chorégraphie de José Montalvo et célébrez les valeurs d'émancipation et de fraternité dont la poésie témoigne pour aujourd'hui.

Faire résonner le mot "Liberté" dans l'espace public est, en ces temps inquiétants, plus urgent que jamais. Faites-nous connaître votre participation !

Mode d'emploi :

Les participants circulent, yeux fermés, tels des funambules, sur des cordes simplement déposées au sol.
Selon le nombre de participants attendus, on peut prévoir de 10 à 20 cordes d'une dizaine de mètres chacune, pour moitié disposées dans le désordre, les autres parallèlement afin que les participants puissent se prendre par la main pendant leur parcours (voir la vidéo).
Des bénévoles complices peuvent démarrer la performance afin d'entraîner le public présent à leur suite.
Ils se succèdent, les uns derrière les autres, sur ces fils tendus, pendant la lecture du poème, dit par un récitant (on peut également diffuser la bande son de la vidéo, demandez-la au Printemps des Poètes).
Le poème peut être repris plusieurs fois afin d'installer cette performance dans la durée et faire participer l
e plus grand nombre.

Lire le poème de Paul Eluard, « Liberté » Au rendez-vous allemand, 1945 © Editions de Minuit
Chorégraphie : José Montalvo
récitant : Stanislas Roquette
musique : concerto pour clarinette en la majeur de W.A.Mozart
en partenariat avec le Ministère de la Défense et le Théâtre
national de Chaillot

Commenter cet article