Moteur PE...

MoteurPE, moteur de recherche pour professeurs des écoles

Publié par alain l.

Whaller ...

WHALLER, le réseau social numérique sécurisé français.

" Pour créer sans crainte sa "sphère" numérique

La dernière édition 2014 du baromètre Inria TNS Sofres indique une nette accélération de l’appropriation du numérique par les français depuis 2011.

En 2013, ce sont 46 millions d’internautes. 55 % des Français disposent d’un smartphone, 27 % d’une tablette. « Ils ont plus d’expérience, plus de maîtrise, plus de pouvoirs, mais, devant ces nouvelles opportunités, ils restent pour la plupart …prudents » affirme Michel COSNARD qui vient de quitter la direction de l’INRIA.

72% des sondés pensent que le numérique a des effets négatifs sur la vie privée et 69% d’entre eux réclament plus d’informations sur la protection de la vie privée et des données sur Internet. Ils attendent de l’école une réelle formation au numérique de leurs enfants et plébiscitent un enseignement du numérique à la fois concret pour le quotidien, mais aussi au niveau fondamental. Ils souhaitent également pouvoir mieux accompagner leurs enfants dans leurs usages des technologies numériques.

Les réseaux sociaux numériques participent de cet usage croissant de l’internet. Facebook, Twitter, Google+, Instagram, Pinterest… En quelques années, les réseaux sociaux sont devenus omniprésents dans nos vies. Selon l’enquête réalisée en ligne en novembre 2013 par l’institut Harris Interactive 79 % des Français sont des socionautes.

Mais la plus forte surprise de ce baromètre est l’évolution des usages qui tendent vers moins « d’intimité » mais plus de « consommation » : les profils « Intimes » reculent fortement, tandis que les « Socio-Conso » doublent quasiment. Le deuxième enseignement de cette étude est de constater un recul sur l’utilisation des réseaux sociaux par les 25-34 ans (86 % contre 91 % en 2012), et une adoption accrue par les 50 ans et plus (69 % contre 65 % un an plus tôt).

Nombre de parents restent préoccupés de cet usage par leurs enfants et évoquent la crainte d’une exposition inappropriée de la vie privée ou d’un usage des données personnelles par les entreprises.

Le sentiment d’un manque de maîtrise de l’outil induit des réticences voire ce recul de l’usage par les adolescents. La campagne menée par nombre d’organisations pour un usage sans crainte d’internet et les démarches entreprises par les Etats pour une protection des données personnelles des internautes aura certainement incité les socionautes à plus de prudence.

Est-ce cette évolution qui a poussé une jeune startup française à innover sur ce créneau en proposant Whaller, le premier Réseau social Numérique …privatif ?

https://whaller.com/

[...]

Lire la suite de l'article de Claude Tran sur Educavox :

http://www.educavox.fr/actualite/interview/article/whaller-le-reseau-social-numerique

Commenter cet article