Moteur PE...

 

Publié par Lionel Droitecour

Cet article est reposté depuis Les vieilles lettres.

Quinte essence

Je m'en allais, rêvant, comme à l'accoutumée,
Par les rues adoucies d'un printemps trop précoce
Et qui surprend, soudain, à l’heure de midi,
Le promeneur frileux – mais qui bientôt transpire

Et rouvre son manteau. Ainsi l’hiver chavire
En l’haleine folâtre et le souffle attiédi
D'un zéphyr gracieux, plein de sève et de force.
Nonchalant, égaré dans la nue embaumée,

Mon regard s’évadait sur l’errance des cieux,
Par l'échancrure offerte en l’éther accessible.
Et j’étais inspiré, poète vagabond,
Par une transparence, où l’infini s’exhume,

Des parfums indolents que la nature hume
En notre âme sensible. Le souvenir profond
De l’extase versée en ce corps extinguible,
Guette, au rappel du temps, le ressort précieux

De la nouvelle ardeur où chante une espérance.
Et j'errais là, sans but, mais je sentais monter,
En moi la soif étrange où j'aspire en secret.
Sourde, j’ai convoité une aube fraternelle,

Façonnée, en l’orée d’une sente éternelle,
Aux pierres des autels au mensonge concret.
Rites insignifiants qui veulent nous dompter
Et de vide nourrir les arcanes d’enfance.

Faut-il tuer en nous jusqu’au moindre désir
En la strate ébauchée dans la glaise des jours ?
Et, d’une page blanche ainsi qu’à livre ouvert,
S’inventer un destin froid comme sont les marbres ?

Or, marchant, j'intimais à l'écorce des arbres,
Aux pavés, aux néons, aux murs nus recouverts
D’insanes graffitis, silencieux, mon discours
Aux essences ténues que je sentais frémir.

Lionel Droitecour

mars 1991

L'image qui illustre le poème est l'image originale choisie par Lionel  Droitecour sur son blog ... Les vieilles lettres ...

C'est Mariella Mangano qui dit le poème ...

 

Les Articles du Réveil vous sont proposés sous licence Créative Commons 4.0 International.

Attribution - Pas d’Utilisation Commerciale - Partage dans les Mêmes Conditions
Voir le Résumé Explicatif | Voir le Code Juridique

 PUB   N'hésitez pas à vous abonner au blog pour être informé(e)s au fur et à mesure des nouvelles parutions...

Pourquoi  de la Publicité    sur Le Réveil ?

Aujourd'hui  le Réveil est   ?  dans le  Top des  Blogs  d'Overblog ...

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

mariella mangano 18/03/2018 19:26

Merci de toutes les profondeurs de mon coeur à vous deux pour m'offrir la joie de ce projet... Me laisser traverser par la beauté des poèmes de Monsieur Lionel Droitecour est un cadeau pour mes sens physiques, émotionnels et spirituels <3

Lionel Droitecour 07/03/2018 09:21

L'auteur, fort modestement, tient à remercier en ces lieux Alain L., pour l'initiative qui est sienne de publier sur son Réveil, ma foi bien sonnant, mes sonnets et autres stances.
Et merci avec émotion à Mariella Mangano qui m'offre sa lecture avec une très grande intelligence du texte... C'est pour moi un puissant bonheur, vraiment, et une joie profonde.
Quintessence n'est pas, de mes poèmes, le plus évident à appréhender et l'interprétation est, ici, particulièrement exacte.

alain l. 10/03/2018 08:42

Hello Lionel ...
Oui, la rencontre de tes poèmes et de la voix de Mariella est une belle rencontre...
Vraiment une belle rencontre ... qui éclaire tes poèmes s'il en était besoin...

Quant à moi , tu sais, j'ai l'habitude d'utiliser cette formule, même si elle peut paraître à certain(e)s bien prétentieuse mais dont je ne connais pas l'auteur(e) ... :

" Je n'ai d'autre religion que de croire en ce que je fais ... et de faire ce que je crois ... "

@t
alain