Moteur PE...

MoteurPE, moteur de recherche pour professeurs des écoles

Publié par alain l.

Un magnifique poème de Mayaki découvert aujourd'hui grâce à Sylvie et à la magie de Facebook...  ...

Dysphasie ...

Dysphasie, toi qui est invisible,
Tu me fais paraître invincible,
Et pourtant, tu me fais chercher des mots,
Pour exprimer mes maux,

Dysphasie, dis-moi,
Pourquoi ai-je des trous dans la tête?
Qui fait que mes mots part à l’oubliette,
En ne me laissant que mon désarroi,

Pourtant, je veux tellement parler,
Mais je ne fais que déparler,
Mes mots sortent tous croche,
Qui me fait paraître moche,

Dysphasie, j’essaie de comprendre,
Tant de gens se pressent,
Que les mots part chez FedEx,
Avec seulement quelques phrases en suspense,

Ce que tu me dis :
« Il était une fois, un garçon dans un pays imaginaire »,
Ce que j’ai compris :
« I ‘tait u oi, ga’o an un pays i’a’gi’air »,
Je ne m’en sors pas vite,

Tant d’effort pour apprendre,
Tandis que d’autres comprennent en deux heures, moi je comprends en deux jours,
Je dois suivre les autres à pas de course,
Pour être dans la même cadence,

Dysphasie, tu es mal comprise,
Dix faces, si coquettes,
Pourtant, personne n’a d’emprise,
Sur ce que tu projettes,

Quand les mots ne sortent pas, la colère gronde dans mon cœur,
Rugissant de l’intérieur,
Attendant son heure,
Et elle arrive à vive allure. Maudit impulsivité!

Dysphasie, je perds la mémoire!
On me parle et j’en oublie,
On me répète des dizaines fois,
Mais j’en retiens quelques-uns. Fais-tu exprès? Penses-y!

Montre-moi! Je veux apprendre,
Explique-moi en me le montrant,
J’te fais-tu perdre ton temps?
Un fardeau, elle est, je te comprends!

Le temps passe et c’est la révolte,
Incomprise, je surcharge au volt,
Seulement, un dilemme, on me laisse
Ça passe ou ça casse,

Le choix d’accepter,
Aurai-je un avenir meilleur?
Le choix de rejeter,
Passerai-je au dérailleur?

Dysphasie, j’ai appris à t’accepter,
Puisque tu seras là toute ma vie,
Graver sur ma peau comme graver sur du granite,
Chacun, nous allons nous adapter,

Dysférence, je le suis,
Dys-moi, je t’en pris,
Mon identité, je le dis,
Je suis dysphasie.

Par Mayaki.

Poème publié à l'origine par Mawie-Pier Côté sur Dys moi ...   ...

 (et avec  son autorisation de publication  du Poème dans son intégralité sur le Réveil )   

 

Commenter cet article