Moteur PE...

MoteurPE, moteur de recherche pour professeurs des écoles

Publié par alain l.

L'arbre Voyageur...

EN MÉMOIRE DE MOI

Lorsque tu iras aux collines de mai
voir se lever une lune de cuivre,
un grand genêt d'abeilles jaillira,
bourdonnant de mon coeur, entre tes bras,
en mémoire de moi.

Lorsque livrée aux lumières des plages,
tu fouleras les sables d'autrefois,
un bel oiseau d'écume chantera
comme un cristal dans le soleil des âges,
en mémoire de moi.

Lorsque endormie, à toi-même donnée,
environnée du vol des souvenirs,
la nuit sera ta blanche solitude,
un silence de fleur t'éveillera,
en mémoire de moi.

Lorsque étrangère, en une ville de douleur,
l'aube durcira tes paupières,
les douces larmes d'une pluie d'été
te berceront de musique lointaines,
en mémoire de moi.

Temple F.J., Anthologie Pesonnelle, op. cit., p. 39.

18e Printemps des Poètes
DU 5 AU 20 MARS
manifestation nationale et internationale

LE GRAND VINGTIÈME
 ( d'Apollinaire à Bonnefoy, cent ans de poésie )

 

le gran vingtième

Commenter cet article