Moteur PE...

MoteurPE, moteur de recherche pour professeurs des écoles

Publié par alain l.

Le grand 20°...

Et dire que j'avais oublié que nous sommes aujourd'hui le 5 mars ... et que c'est aujourd'hui le premier jour du Printemps ... des Poètes !!!

Le grand 20°...

Alors, cette  poésie découverte grâce à Recréatisse ...

 

L’Ours polaire et l’Éléphant

 

Sous l’ardent soleil africain

Un Éléphant dans sa savane

Au petit trot se rend au bain.

En passant, de sa trompe il glane

Un gros régime de bananes

Et trois tiges de romarin.

Dans la boue du fleuve, il se couche,

Puis sous sa trompe, il prend sa douche.

 

Sur la banquise au vent glacé,

Un Ours se roule dans la neige,

Les blancs flocons, sans se lasser,

Tourbillonnent comme un manège.

Par je ne sais quel sortilège,

L’Ours n’a pas froid. Sans se presser,

Il avance, il casse la glace,

Et pêche un gros poisson qui passe.

 

On ne verra jamais l’Ours en Afrique,

Ni l’Éléphant sur la banquise Arctique.

Pourtant, je leur donne ici rendez-vous,

Je les fais danser sans musique

Sur un petit air de chez nous.

Et que m’importe la critique,

Car le papier supporte tout.

 

Jacques Charpentreau

 

 

 

5/03/2016

[...]

Car le papier supporte tout ...

 

Oui Jacques ...

 

Le papier oui,

Mais sûrement pas,

Notre Planète Terre ...

J'espère simplement ,

Que je ne vivrai pas

Assez vieux,

Pour voir l'Ours Blanc

En Afrique ... 

Ou plutôt l'Éléphant,

Sur la Banquise  Arctique

  ...

 

alain

Et je viens juste de découvrir que notre ami Antoine Bial ne participera pas cette année au Printemps des Poètes ...

Ah ben Zut alors !!!

18e Printemps des Poètes
DU 5 AU 20 MARS
manifestation nationale et internationale

LE GRAND VINGTIÈME
 ( d'Apollinaire à Bonnefoy, cent ans de poésie )

 

le grand vingtième

Commenter cet article

Bernieshoot 05/03/2016 14:00

Le printemps des poètes, une très belle finalité. Ce dérèglement climatique nous le vivons de plus en plus rapidement, A peine une journée de gelée cette année, il va déjà falloir songer à adapter nos plantations à ce nouveau climat.