Moteur PE...

MoteurPE, moteur de recherche pour professeurs des écoles

Publié par alain l.

Lire-Ecrire au CP ...

Un article particulièrement Intéressant du Café Pédagogique ...

Lire et écrire :

C'est probablement l'étude la plus importante sur l'apprentissage de la lecture et de l'écriture pour toute une génération. Avec la collaboration d'une centaine d'enseignants, Roland Goigoux a étudié les pratiques de classe d'apprentissage de la lecture et de l'écriture pour mettre en évidence leur efficacité.

Une démarche nouvelle

A la différence d'études antérieures qui partaient d'expériences de laboratoire pour les calquer sur la classe, et qui n'ont pas obtenu de résultats positifs, Roland Goigoux et son équipe se sont penchés sur ce qui se passe en classe pour montrer ce qui pourrait être amélioré.


" À l’opposé des démarches expérimentales qui provoquent un changement des pratiques pour mieux en comprendre l’impact, nous ne voulions pas transformer les manières de faire des enseignants. Nous voulions identifier les caractéristiques didactiques de celles qui s’avèrent les plus efficaces et les plus équitables. C’est pourquoi nous avons proposé de constituer un vaste échantillon d’enseignants s’inspirant d’approches didactiques très diverses. Nous pensions que nos résultats pourraient.. aider les professeurs des écoles à mieux circonscrire les choix qui s’offrent à eux, voire à les rendre intelligibles aux yeux des non-spécialistes, par exemple les parents d’élèves, et concourir ainsi à apaiser les querelles de méthodes".


L'étude étudie 8 sous ensembles de questions : l'étude du code alphabétique et la reconnaissance des mots, la compréhension des textes écrits, l'écriture, l'étude d ela langue, l'acculturation à l'écrit, le caractère plus ou moins explicite de l'enseignement, l'aide aux élèves en difficulté, le climat de classe et l'engagement des élèves.
[...]

Lire la suite sur le Café Pédagogique:

La pédagogie n’explique pas tout

 

Que pèse la pédagogie ? Les chercheurs se sont interrogés. En fait, c’est de loin le niveau initial des élèves qui pèse le plus lourd : il explique plus de la moitié (53%) de leur progression en fin d’année. Il faut aussi compter avec « l’effet classe ». On apprend mieux quand le climat de la classe est bon.

 

Quant à l’impact pédagogique, les chercheurs l’évaluent à 11% pour expliquer la progression en écriture et à moins de 5% pour la compréhension des textes. «La compréhension est plus culturelle et dépend du contexte social, explique Roland Goigoux, il est difficile de compenser en un an les six ans passés dans le milieu familial. »

[...]

Lire la suite sur Le Café Pédagogique

A lire également cet article intéressant ...

Vous pouvez si vous le souhaitez traduire cet article :

 

Commenter cet article

Bernieshoot 17/09/2016 18:09

effectivement c'est une analyse qui tranche avec certaines idées reçues, à lire et relire ça fait bien réfléchir

alain l. 19/09/2016 15:02

" à lire et relire ça fait bien réfléchir " ... oh oui Bernie ... il y a plein d'autres articles intéressants sur ce sujet à lire sur le Café ...

@t

alain