Moteur PE...

 

Publié par Lionel Droitecour, Mariella et Alain...

Cet article est reposté depuis Les vieilles lettres.

Au bout de nos ripailles

Ivre du jour, enfin, nous étions dans la joie,
Libres, incontrariés et braillant de concert,
Le cœur à l’envolée et le nez dans la bière
Et quelque chose en nous qui soupire ou bien croit.

L’alcool et l’amitié dans la fête du boire,
Et la dispute aussi pour peupler notre haleine,
Là, dans le décousu du mitan de la peine,
Vivre et laisser aller en tissant notre histoire.

Puis, nous le savons bien, demain au petit jour,
Quand la gueule de bois cognera sous nos fronts
Lors nous déchanterons, sans rime ni détour.

Mais pour l’instant le verre est rempli de mitrailles,
Ça fuse de partout et nous sommes bien ronds,
Et l’horizon commence au bout de nos ripailles.

Lionel Droitecour

juillet 2012

L'image qui illustre le poème est l'image originale choisie par Lionel  Droitecour sur son blog ... Les vieilles lettres ...

C'est Mariella Mangano qui a choisi et qui  dit le poème ...

 

Les Articles du Réveil vous sont proposés sous licence Créative Commons 4.0 International.

Attribution - Pas d’Utilisation Commerciale - Partage dans les Mêmes Conditions
Voir le Résumé Explicatif | Voir le Code Juridique

 PUB   N'hésitez pas à vous abonner au blog pour être informé(e)s au fur et à mesure des nouvelles parutions...

Pourquoi  de la Publicité    sur Le Réveil ?

Aujourd'hui Mardi 13/03/18 ... le Réveil est   ?  dans le  Top des  Blogs  d'Overblog ...

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article