Moteur PE...

MoteurPE, moteur de recherche pour professeurs des écoles

Publié par Cyrielle

Cet article est reposté depuis Overblog France.

Allez, un peu de sourire aujourd'hui ... Je laisse la parole à Cyrielle ...

Et à Chloé aussi avec cet Humour Breton :

 

 Humour Breton 

 

C’est l’histoire d’un Américain qui veut visiter la Bretagne. Il décide de commencer par le pays bigouden. Et là, alors qu’il fonçait à tombeau ouvert dans sa superbe Cadillac, un virage un peu serré, et paf ! le voilà qui percute un arbre. 
Un gars qui passait dans le coin l’emmène à l’hôpital de Pont-l’Abbé, et comme notre pauvre Américain a bien été amoché, il lui donne de son sang. Quelques jours plus tard, l’Américain sort de l’hôpital et décide d’aller voir son sauveur. 
Il lui dit : « Vous m’avez sauvé le vie, pour vous remercier, voici un chèque pour vous. » 
Et là le Bigouden regarde le chèque : 10000 dollars.

Environ dix ans plus tard, notre Américain est chez lui au Texas, en train de visiter ses puits de pétrole, et il se dit que c’est dommage, il n’a pas eu le temps de profiter de la Bretagne, et décide d’y retourner. 
Et alors là, même scène qu’il y a dix ans : même route, même virage, même arbre, et même gars qui l’emmène à l’hôpital et lui donne son sang. 
L’américain, sortant de l’hôpital, se rend chez le gars, et lui donne un chèque pour le remercier. Le Bigouden regarde le chèque : 10 dollars ! Alors il dit, étonné : « Je ne comprends pas très bien, la dernière fois, c’était 10000 dollars. » 
Et là, l’Américain lui répond : 
« Yes, mais maintenant, j’ai du sang bigouden dans les veines. »

 

 

 

 

Source: http://chloenoura.eklablog.com/

Bien sûr j'adore la Bretagne ...

Alors , comme je me sens quand même à moitié Franc-Comtois un petit dictionnaire humoristique qui vaut son pesant de Cancoillote ici:

Et je suis preneur également de toute blague concernant les Ariégeois ou les Ariégeoises ... N'hésitez pas à me les communiquer dans un commentaire ...

PUB :  N'hésitez pas à vous abonner au blog pour être informé(e)s au fur et à mesure des nouvelles parutions...

Commenter cet article