Moteur PE...

 

Publié par Lionel Droitecour

Cet article est reposté depuis Les vieilles lettres.

Je ne veux rien rêver d’un possible avatar,
Je préfère me fondre où mon image meurt,
Le vide me convient en l’absence intérieure
Rive dont le bord ment sous l’infini trompeur.

Lionel Droitecour

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Angelilie 03/03/2017 22:04

beau blog. un plaisir de venir flâner sur vos pages. une découverte et un enchantement. au plaisir