Moteur PE...

 

Publié par Lionel Droitecour

Cet article est reposté depuis Les vieilles lettres.

Tout petit, je voulais être célèbre et je ne faisais rien pour. À l’école, je m’avérais très vite un élève inexistant. Par goût. J’ai toujours été persuadé – je le suis encore – que les diplômes sont fait pour les gens qui n’ont pas de talent. Malheureusement, il ne suffit pas de ne pas avoir de diplômes pour avoir du talent.

Pierre Desproges : Chroniques de la haine ordinaire / Éditions du Seuil / 13/08/2008 /

Les Articles du Réveil vous sont proposés sous licence Créative Commons 4.0 International.
 

Attribution - Pas d’Utilisation Commerciale - Partage dans les Mêmes Conditions
Voir le Résumé Explicatif | Voir le Code Juridique

 PUB  N'hésitez pas à vous abonner au blog pour être informé(e)s au fur et à mesure des nouvelles parutions...

Aujourd'hui Lundi 11/12/2017  ... le Réveil est   22° dans le  Top des  Blogs  d'Overblog ...

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article