Moteur PE...

 

Publié par Lionel Droitecour

Cet article est reposté depuis Les vieilles lettres.

[...]
Là, dans l’infini sans cadence,
Je serai l’espace qui fuit,
Noire énergie de la lumière.

Mais plus jamais cette matière
Où la raison jamais ne luit,
Sous l’aube écrue qui recommence.
[...]

Lionel Droitecour

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article