Moteur PE...

 

Publié par alain l.

Noroîts...

Et, sans se récrier, tenter un nouveau jour,
Chercher cette balise en le vert océan,
Ce brisant redouté où guette l’échouage,
Le corps dans la mâture et le cœur au mouillage.

Ainsi que l’albatros errant aux altitudes,
Bercer l’âme gauchie de tant de solitudes ;
Ou, courant sur la mer comme le goéland,
De la houle et de l’onde hanter le bel amour.

Dans la course sans but où le cap n’est qu’un songe,
S'inventer une errance, en tirant sur sa longe,
Au déchant de l’étrave une destination.

Et puis, libre en l’azur défier l’horizon,
Pointant notre boussole aux dols des profondeurs,
Aux noroîts exaltants que bravent nos
ardeurs.

Lionel Droitecour

décembre 2011

L'image qui illustre le poème est l'image originale choisie par Lionel  Droitecour sur son blog ... Les vieilles lettres ...

C'est Mariella Mangano qui dit le poème ...

 

Les Articles du Réveil vous sont proposés sous licence Créative Commons 4.0 International.

Attribution - Pas d’Utilisation Commerciale - Partage dans les Mêmes Conditions
Voir le Résumé Explicatif | Voir le Code Juridique

 PUB   N'hésitez pas à vous abonner au blog pour être informé(e)s au fur et à mesure des nouvelles parutions...

Pourquoi  de la Publicité    sur Le Réveil ?

Aujourd'hui  Lundi 05/03/18 ... le Réveil est   ?  dans le  Top des  Blogs  d'Overblog ...

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article