Moteur PE...

 

Publié par alain l.

Je n'ambitionnais pas de devenir poète mais un texte en amenant un autre...

Lionel Droitecour

 

S'il devait exister,

Quelque jour,
Un discret monument
Au poète inconnu,
J'irai, modestement,
Tard le soir,
Pour être sûr
De n'y gêner personne,
Déposer, en silence,
Ma petite fleur d'anonymat...

             Lionel  Droitecour... broken heart (1958- 2018...)                                                                         

Auprès de son arbre...

Il n’y a qu’une tombe au pays d’autrefois,

Tout ce qui y renaît ne te concerne pas.

Tu seras étranger sur les terres aimées

Lorsque tes pas blessés y conduiront ton doute

Amer, désemparé sur le bord de la route.

 

18/12/18

Adieu Lionel ...

Tes poèmes journaliers ne rythmeront plus les matins du Réveil ...

Tu resteras pour moi un symbole de lucidité et de courage face à l'adversité... et dans ton combat face à celle que tu regardais en face et que tu nommais : LA CAMARDE... sans le A de Camar(a)de...

Et bien sûr pour toujours un Magnifique Poète !!!

... Notice (auto) biographique

Lionel Droitecour est né le 26 décembre 1958, à Montluçon. Il s’approche désormais du terme d’une existence qui semble devoir être un peu ratiboisée par une maladie que l’on dit généralement longue et pénible, pour éviter de dire son nom.

On ignore encore, néanmoins combien elle durera, si bien qu’à ce jour, il convient d’attendre quelque temps avant d’inscrire la seconde date de sa stèle commémorative. Si tant est qu’il n’en soit jamais une pour marquer son discret passage sur la terre.

Il vécut sans histoire une petite vie de fonctionnaire sans apparat, ne recherchant ni gloire, ni honneur, moins encore la fortune. Il eut fallut pour cela qui ait quelque titre à y prétendre, ce qui paraît fort douteux, même (et surtout) à ses propres yeux.

Il s’éteindra donc sans amertume, le moment venu, fort satisfait, je pense, d’être libéré du lourd fardeau d’une existence qui fut son principal sujet de gêne et d’effarement, aussi longtemps qu’il en fut affligé.

Il laissera derrière lui un nombre considérable de poèmes qui n’ont, pour la plupart, pas trouvé d’éditeurs et sont probablement voués à l’oubli. Si donc vous lisez ces lignes au frontispice d’un livre consacré à ses œuvres, il s’agira fort probablement d’un opus posthume, financé grâce à la charité de la petite poignée d’amis sincères qui auront eu cette ultime grandeur d’âme.

Mais j’en doute fort...

mail... Dernières Nouvelles D'alsace, Mardi 24 Juin 2008...

A Molsheim, le poète Lionel Droitecour vient de sortir son tout premier ouvrage.

L'« Arbre du vent » retrace avec beaucoup d'amour une enfance passée à la frontière du Puy de Dôme et de la Creuse.

"L'Arbre du Vent" est un lieu-dit au coeur du Pays des Combrailles, paysage à l'habitat très dispersé, où demeure encore aujourd'hui « une certaine magie que j'ai voulu retranscrire dans ce recueil. Il est composé de portraits de personnes vivantes ou disparues » explique Lionel Droitecour.

« Toutes ces idées
qui bouillonnent
dans l'esprit de l'écrivain »

 À « L'Arbre du Vent », Lionel avoue n'y avoir passé que quelques heures. Mais il est resté marqué par ce nom magnifique, qui l'a incité dès 1990, à écrire, et poser sur le papier un lot d'émotions, palpables aujourd'hui, à chaque feuillet de son livre.
 « Au départ, je n'ambitionnais pas de devenir poète, mais un texte en amenant un autre je me suis retrouvé un jour dans une grande librairie strasbourgeoise face à un éditeur qui connaît bien la région, que je décris dans ce recueil ».

[...]

JPO

 

 

Les Articles du Réveil vous sont proposés

sous licence Créative Commons 4.0 International.

 

   Attribution - Pas d’Utilisation Commerciale - Partage dans les Mêmes Conditions

Voir le Résumé Explicatif | Voir le Code Juridique

PUB   N'hésitez pas à vous abonner au blog pour être informé(e)s au fur et à mesure des nouvelles parutions...
 

Pourquoi  de la Publicité    sur Le Réveil ?

 Aujourd'hui   le Réveil est  ? dans le Top des Blogs  d'Overblog...  

Merci à vous Lectrices et Lecteurs Fidèles ou Occasionnels ...      

Mais, n'oublions jamais que :  ( "La roche Tarpéienne est proche du Capitole" ) devil

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Martine 21/12/2018 11:23

Magnifique page ! Merci pour ce moment de douceur partagé ici.
Bonne journée !
Martine

Bernie 20/12/2018 19:22

Bonnes fêtes de fin d'année, au plaisir de se lire en 2019