Moteur PE...

 

Publié par alain l.

Mariella  nous propose ce poème de Jean-Pierre Villebramar...

 

Comment te deviner, toi qui t’échappes sans le dire
bien au delà du ciel
bien au delà des océans, tranquilles de te voir pleurer.

J’écris pour toi, et pour toi chante
des poèmes que nul ne comprend, et ils disent :
c’est beau

Comment t’aimer, mezza voce,
je vois le soleil dans la nuit, les yeux fermés,
et tes yeux gris ouverts sur la beauté du monde
et sa misère ; t’aimer, et je suis libre,
merveilleusement libre ; prends-moi dans tes bras
et jouons !

T’aimer.

Seul Dieu le sait, et nous,
ainsi lui devenant semblables.
Le soleil joue avec la nuit.

Nous deux.
Elle avec lui, lui avec elle,
et ce poème, que j’écris
pour toi

tes yeux gris,
ouverts sur la beauté du monde,
et sa misère

villebramar, 2018

Mariella le dit pour nous heart...

Poème dit par Mariella...

Poème publié avec l'autorisation de : Jean-Pierre Villebramar

Peinture "Ainsi soit-il" : Mariella Mangano

Voix: Mariella Mangano

 

Et la vidéo du jour ... Une surprise de Mariella pour Jean-Pierre ...

 

C'était hier...                                                         À suivre demain...

©  dessins cœurs : Marianne

 

Les Articles du Réveil vous sont proposés

sous licence Créative Commons 4.0 International.

   Attribution - Pas d’Utilisation Commerciale - Partage dans les Mêmes Conditions

Voir le Résumé Explicatif | Voir le Code Juridique

                     Ce blog respecte la charte :

(Cliquez sur le logo pour en savoir plus...)

Les commentaires sont modérés  à posteriori cool ...

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Evy 23/03/2019 21:33

Magnifique bisous