Moteur PE...

 

Publié par alain l.

 

Le goéland assassiné

Je m'interroge : ai-je une âme ?

La vérité, la triste chose : pas plus qu'un ours qui ne sait pas qu'il meurt, pas plus qu'un ours qui attend l'hiver,

un coin de montagne pour y dormir enfin du sommeil du juste sous la neige

 

Je cherche...

Qui voudra m’aider à mourir ?

C’est une œuvre de longue haleine, moi-même, je n’en ai pas toujours la force. S’habituer....

Mourir à petit feu, chaque matin un peu,

Avoir...

...continûment

 

De la suite dans les idées.

 

S’inquiéter. Oui, s’inquiéter. Et compatir. S’apitoyer.

Sur mon âme.

 

Mais ai-je une âme ? la question est.

Je m’interroge.

Pas plus qu’un ours !

Pas plus qu’un ours qui ne sait pas qu’il meurt, pas plus qu’un goéland

Assassiné !

Cela ferait....

.....un bien beau titre de roman,

 

le goéland assassiné...

 

Ne m’aidez pas, n’ayez aucune compassion, la raison est : je n’ai pas d’âme !

Pas plus qu’un ours.

 

Pas plus qu’un ours qui ne sait pas qu’il meurt, pas plus qu’un ours qui attend l’hiver, un coin de montagne pour y dormir enfin du sommeil du juste sous la neige.

 

Villebramar

09/98

 Ce blog respecte la charte :

(Cliquez sur le logo pour en savoir plus...)

Les commentaires sont modérés  à posteriori cool ...

Improbable Rencontre (...)
(...) poème précédent
poème suivant (...)

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article