Moteur PE...

MoteurPE, moteur de recherche pour professeurs des écoles

Publié par U.E.P.S. de l'I.M.E l'Eveil

Un échange avec Sylvain et Luc qui animent le site  "La bande à Sylvain"

Je regarde avec Lulu comment on pourrait présenter la chanson, sur le site de La bande à Sylvain, mais nous avons un problème... comme on ne comprend pas bien les paroles, on ne voudrait pas que ça produise l'effet contraire à l'effet recherché, c'est-à-dire que les enfants se moquent de ceux qui chantent. Nous sommes bien conscients que pour arriver à ce résultat, il a fallu un gros boulot et beaucoup de persévérance et d'énergie de la part des jeunes, mais on trouve qu'il faut présenter le contexte. D'autres personnes n'ont-ils pas évoqué cet aspect avec vous? Comment ont-ils fait?

Par exemple pour nous, après des évaluations avec des enfants, on s'est apperçu que le poème << La maison de papier >> que nous avons diffusé et qui est toujours dans mon studio de poésie, crée beaucoup de réactions chez les enfants, certains rient au début, mais comprennent vite finalement la situation. Pour la chanson, on trouve que c'est encore plus délicat...  on t'avoue bien humblement cher Alain qu'on  cherche comment faire. Nous voudrions vraiment valoriser ce travail et ne voulons surtout pas provoquer l'effet inverse.  Peut-être est-ce nos longues années de travail en développement de public en art  qui nous amènent à autant de prudence, mais on si souvent vu des actions être faites et produire l'effet inverse à celui escompté, qu'on a tendance à beaucoup évaluer les impacts possibles avant de poser une action.

Nous allons travailler à Nantes avec un groupe d'enfants qui va écrire des poèmes à propos de personnes atteintes d'un handicap, ils vont côtoyer régulièrement une classe CLIS, pour en saisir la réalité et développer des complicités, de là , il vont faire des portraits poétiques que nous publieront de manière virtuelle et une maison d'édition publiera dans le monde réel, je vais leur faire découvrir votre chanson.

On trouve bien difficile de présenter la chanson hors contexte d'un site, d'un blogue... spécialisé sur la thématique du handicap...
On a trop aimé les échanges et la complicité avec ton groupe, on a vraiment eu un coup de coeur!!!! Nous ne voulons pas prendre le risque que, diffusée largement dans nos productions, la chanson devienne objet de dérisions. Mais peut-être qu'on peut travailler sur le texte... ce sont les jeunes qui ont écrit la chanson n'est-ce pas???? mettre aussi la musique et inviter les gens à la chanter.... on a bien fait de t'écrire tout ça... on commence à voir la solution!!!! 

à plus
 Sylvain et Lulu

JEcettesemaine.jpg


Commenter cet article

CALLIER-BENEST 13/12/2007 17:11

Je suis tout à fait d'accord avec les 2 premiers commentaires. Effectivement, le sous-titrage permettrait de mieux apprécier. Néanmoins, il faudrait expliquer le contexte de votre travail pour que les gens puissent mieux percevoir et apprécier.

alain l. 02/12/2007 09:13

oh la la ... que de nouvelles idées dans ces premiers commentaires ... alors je voudrais simplement citer ces mots : "L’arbre que tu ne peux embrasser est né d’un germe infime . La tour de neuf étages part d’une poignée de terre. C’est par un pas que débute un voyage de mille lieues ..." Lao TseuThierry , le reportage photographique sur le projet existe sur le réveil dans la catégorie "chanson pour la terre" ... pour un clip je ne suis pas compétent ...Patricia , la pochette colorée du CD existe également avec la photo des jeunes davant la fresque de Godjo, la même qui est sur le site ... mais nous n'avons pas prévu de commercialisation de disque , ce serait une autre démarche ...

Patricia 01/12/2007 22:41

Le CD est très bien… Entendons donc « qu’il est beau le bidet, qu’il est le vilain le lavabo » avec tant de succès par le grand public mais tellement nul.Votre CD avec tous les enfants vaut mille fois plus que tout le reste… pour contester les perfectionnistes qui pensent que la vie, ce n'est que faire des bulles des savons concernant les personnes en situation de handicap... dans un petit coin de la pièce... sans même affirmer la singularité et la leur reconnaître... Je rajouterais juste une bonne pochette avec beaucoup de couleur, et des effets de bruitage comme l’eau qui coule, le vent des feuilles, enfin toutes les choses de la terre que personne ne maîtrise… Et pourquoi pas, par ordinateur que l'on maîtrise, intensifier les voix par trafic pour bien défier le reste… Vous relevez des défis et les talents des valeurs…Et je dis bravo à tous ces jeunes d'affirmer leur talent dans leur "allure"...  Ce qui est juste dommage, c’est que pour la présentation, la terre soit dessinée d'une parcelle à un bout et une autre à l’autre bout et pourtant, il y a bien un moyen pour qu’elle se rejoigne et qu'elle constitue bien ensemble commun, que c’est bien la même terre… Ainsi il y aurait la reconnaissance... Patricia

thierry 01/12/2007 11:51

Je me pose la question si un clip (même avec photos judicieusement choisies) avec le soutitrage des parôles n'aiderait à une meilleure compréhension du grand public...

Annie 30/11/2007 19:04

Je suis d'accord avec Sylvain et Lulu. Le travail fournit par Alain et ses élèves est formidable et ne doit pas être ridiculisé parce qu'il est sorti de son contexte.La chanson doit suivre ou être l'origine d'un débat par ceux qui l'écoutent.Toutefois il est parfois nécessaire de surprendre, de choquer pour faire prendre conscience à la société que tout le monde peut faire, a le droit de faire...Je souhaite que cette chanson, lors de la journée du handicap fasse la "Une" de nos médias.très sincèrement Alain, je te féliciteAmitié Annie