Moteur PE...

MoteurPE, moteur de recherche pour professeurs des écoles

Publié par Classes de l'I.M.E l'Eveil

Bernard  Friot , après avoir écouté les jeunes de la classe dire un de ses poèmes sur le Réveil nous a fait un magnifique cadeau, il nous a autorisés à publier une histoire pressée inédite   ... La voici pour vous:
undefined

Dans la salle d’attente du dentiste.

Deux personnes sont avant moi : un gamin d’une dizaine d’années et une dame permanentée d’au moins soixante balais.

La porte s’ouvre. Sort un type maigre et mal rasé. Il se tient la joue en gémissant « aïe, aïe, aïe » et passe devant nous sans saluer.

- Au suivant ! crie le dentiste depuis son cabinet.

Le gamin se lève et referme la porte derrière lui. Deux minutes plus tard, un cri. Puis un autre. La dame permanentée me regarde, pas très rassurée. Je ne réagis pas, continue à feuilleter, l’air ennuyé, un magazine de foot. Un cri déchirant, interminable, fait sursauter ma voisine.

- Pauvre gosse ! soupire-t-elle.

- Quel petit douillet ! je réponds.

Quelques instants plus tard, le môme sort, titubant, le visage ravagé de larmes.

- Au suivant ! crie le dentiste.

Hésitante, la dame se dirige vers le cabinet. Je vois la main du dentiste l’agripper, l’entraîner et, woups !, la porte se referme brutalement.

Je prends un magazine féminin, m’attarde sur quelques publicités dénudées. De l’autre côté du mur, des rumeurs, des gargouillis, des râles, des cris étouffés, des « nooooooon » désespérés. Vraiment, de nos jours, les gens n’ont aucune retenue.

Et puis la bonne femme réapparaît, hagarde, échevelée. Elle peut à peine avancer. Galant, je la soutiens jusqu’à la sortie.

- i a é a, gémit-elle en me regardant d’un air suppliant.

- Quoi ?  Qu’est-ce que vous dites ?

- i a é a…, répète-t-elle.

Je comprends : « N’y allez pas », essaye d’articuler la malheureuse.

- Ne vous en faites pas pour moi ! je réponds.

D’un pas alerte, je retraverse la salle d’attente et entre sans frapper dans le cabinet.

[...]


Voilà, cher(e)s collègues,  vous avez jusqu'au Mardi 8 Avril ( date à laquelle nous publierons l'histoire dans son intégralité) pour inventer avec vos élèves  une fin à cette histoire et nous l'adresser sous forme de commentaire ... Maximum 10 lignes S.V.P et une seule fin, si possible, par classe participante ... à vous et à vos élèves  de choisir la plus originale ...Tout le monde peut bien entendu participer à titre individuel et s'essayer à "l'art de la littérature" !!! Rappelez-vous simplement que vous êtes sur le Réveil sur un blog scolaire et respectez la net étiquette, nous censurerons sans pitié  tout commentaire qui nous paraitrait déplacé en ce lieu !!!

*Ndal:  L'illustration est de Pichon , je n'ai  pas pu trouver son adresse sur son site ( plutôt d'ailleurs réservé aux adultes) alors s'il nous lit ou si quelqu'un connait son mél merci de nous le communiquer nous  lui demanderons  l'autorisation de publication ...

Commenter cet article

Classe des CE2-CM2 03/07/2008 18:38

Mieux vaut tard que jamais, voici la fin qu'un élève de notre classe a imaginée et que nous avons élue. Nous n'avons bien sûr pas lu la fin de l'histoire avant !
Merci pour ce jeu.
La classe des CE2-CM2 de Cheviré le Rouge.



La fin de l'histoire, par Alex, CE2 :

D’un pas alerte, je retraverse la salle d’attente et entre sans frapper dans le cabinet.
Je suis allé plein de fois là-bas. Mes dents sont déjà toutes enlevées. La première fois, ça m'a fait mal mais maintenant, je n'ai plus mal. Le dentiste vérifie mon appareil dentaire. Tout va bien. Je ressors avec le sourire.

fabrice école Jules Verne Lisieux 10/05/2008 17:37

Dès que le dentiste m’aperçoit, il me crie dessus et me donne  l’ordre de m’asseoir sur le siège. Je réponds :
« -  Vais-je pleurer comme les autres ?
- Non, je vous assure que non !
- Alors pourquoi les autres ont-ils pleuré et la dame pourquoi elle n’arrivait plus à parler ?
- Parce qu’ils ont bougé.
Comme je n’arrête pas de poser des questions, le dentiste m’arrache la dent pour me faire taire. J’ai mal donc je crie :
- AU SECOURS ! AU SECOURS !
 Comme il y a un policier dans la salle d’attente venu pour sa dent. Le policier défonce la porte avec son pistolet à la main et hurle :
«Les mains en l’air ou je tire ». Le dentiste lève les mains et dit :
 Je m'excuse Monsieur le policier je ne voulais pas faire de mal.
 - Les mains dans le dos vous êtes en état d’arrestation.
 - Je remercie le policier d’être venu à mon secours. Le dentiste va en prison .
Le policier appelle un autre dentiste pour venir me soigner.
 
 
 
 
                                         THE END
 
                                  Beriwan et Morgan

fabrice école Jules Verne Lisieux 10/05/2008 17:36

I ,a, é, a
 
Monsieur le dentiste me dit de m’asseoir sur le siège je m’assois sur le siège avec brusquerie.
«  Allez vous me faire mal comme aux autres ? »
Le dentiste ne répond pas à ma question. Après un long moment de silence …
-  De quoi souffres-tu ?  me demande-t-il d’un air méchant. Je bégaie :
- J’ai une carie….   
Le dentiste se penche sur moi avec une énorme pince à la main. Je m’inquiète :
- Vous allez me l’arracher comme ça ?
- Arrête de me poser tant de questions, tu m’énerves.
J’ai tellement peur que je ne réponds pas. Puis, je le regarde droit dans les yeux :
- Mon rêve serait de devenir dentiste
- Je peux t’apprendre si tu veux, d’un ton aussitôt radouci.
- Avec plaisir !
 
Léa et Florian

fabrice école Jules Verne Lisieux 10/05/2008 17:35

                                                       J’arrive dans le cabinet du dentiste:
«Bonjour.»
Le dentiste se retourne et me regarde. Il est tout rouge:
« Bonjour jeune homme,  viens t’installer sur le fauteuil.»
J’hésite. Je le vois qui me regarde  la pince à la main. Puis j’avance. J’ai très peur alors j’invente que j’ai un rendez-vous et que je l’avais oublié, je dis:
« Je reprendrai un rendez-vous !
- Alors juste deux minutes que je t’arrache une de  tes belles dents.    
-Noooon je ne veux pas. »
Il m’attrape et me met sur le fauteuil et m’arrache une, deux, trois dents.
Je  repars chez moi en pleurant . Ma mère me demande ce qui s’est passé je lui  raconte tout. Elle va voir la police qui lui  dit que le dentiste avait été enlevé et qu’un autre monsieur avait pris sa place, mais elle ne sait pas  où il avait installé le cabinet, alors je les y accompagne. La police l’a arrêté, le faux dentiste a avoué et nous a dit où il avait enfermé le dentiste et moi j’ai repris un rendez-vous chez le dentiste. Mais là chez le bon.
 
                                          The end
 
Diane & Maxence  

Laurette Conio 06/04/2008 10:30

 
Le dentiste est assis devant son ordinateur; j'entre .-"oh, vous m'avez fait peur!" dit-ilJe sors de ma poche une araignée que je pose sur son bureau."je me sens mal.....je vais faire une crise cardiaque."dit-il en respirant avec difficulté.Vite, j'appelle les pompiers.ils arrivent et emmènent le dentiste à l'hôpital...ouf! je suis sauvée , il ne m'a touché une dent et j'ai pas eu mal! I.M.E de Pontarlier

André Bonvallet 06/04/2008 10:15

-« Bonjour mon chéri
» me lance le dentiste. « Comment va-tu mon petit trésor
? »« Bien Papa.-Pourquoi as-tu attendu pour venir
me voir ?-Je ne voulais pas manquer le spectacle de la salle
d’attente.-Qu’est-ce qu’il se passe donc dans la salle
d’attente?-Rien d’important, mais ça m’amuse de voir
tes clients sortir et attendre leur tour. Ils sont si peureux et si
douillets.-Ils ont surtout été mal élevés
mon chéri. Ils ne sont pas comme toi mon Doudou.-Allez
viens ici que je te brosse les dents mon trésor. Je ne
voudrais pas que tu sois un jour obligé d’aller voir un
autre dentiste que moi. Ils ne sont pas tous aussi doux que
moi.-Merci Papa. Mais je veux d’abord manger un bonbon.-Tiens
mon petit.-Quand tu retourneras dans la salle d’attente
n’oublie pas de faire semblant d’avoir mal, si tu veux continuer
à jouer. »Texte rédigé
collectivement par la classe de CE2 de Colmbier SaugnieuAndré
Bonvallet

classe de CE2/CM1 école st Bernard 01/04/2008 18:40

… Et là, je vois  un  horrible apprenti avec une
verrue sur le nez. Tenant sa fraise d’une main, une grosse fraise… Il me serre
la main de l’autre, une main moite… Sous son chapeau des cheveux noirs,
crasseux et mal peignés.
Un robot me propulse sur le fauteuil, je me retrouve
ligoté, la bouche ouverte …
Impossible de bouger, j’ai envie de partir, mais le siège bascule
en arrière, j’ai peur, j’ai envie de crier mais les mots ne sortent pas de ma
bouche. L’énorme main aux ongles noirs fait vibrer sa fraise brrr brrr brrr…
Je suis prisonnier !
- Je te fais peur ? Oui, mon physique n’est pas très
beau et mon robot n’est pas très performant.
Alors quand il est à ma portée, je lui mets le coup de pied
du siècle, avant de lui demander :
- Mais pourquoi arrachez vous les dents ?
- Parce que je les collectionne !
- Pour quoi faire ?
- Pour les mettre sous mon oreiller… et devenir riche !
Alors, il s’approche de moi et rigole d’un air démoniaque en
allumant la lumière, m’arrache une dent en deux trois mouvements …Je me mets à
hurler et essaie de me libérer, impossible le robot resserre les attaches.
L’apprenti  m’arrache une autre dent, puis
une autre et encore une autre …
Pendant que le robot s’applique à ranger mes dents dans la
vitrine, j’aperçois l’armoire située derrière le bureau qui bouge en tout
sens…Le dentiste y est enfermé, c’est sur !
C’est alors qu’une sonnerie retentit. L’apprenti soupire…
va-t-il décrocher ? Il grogne, arrête son outil et se lève contrarié …
Je me réveille enfin,  ce n’était qu’un horrible cauchemar !
La porte s’ouvre à nouveau, le dentiste crie :
- Au suivant !
Je laisse échapper un cri et sors en courant…
Et  j’entends le
dentiste s’exclamer :
- Vraiment de nos jours, les gens n’ont plus aucune
retenue !!!  
 
Classe de CE2/CM1
Marie.Agnès Devys
Ecole St Bernard
Mars 2008

Classe ce1 ce2 ecole publique Amancey 01/04/2008 13:32

Voici une suite imaginée par les élèves après avoir écouté l'histoire :      _ Qu'avez-vous fait à ces pauvres gens ?      _ J'ai fait mon métier de dentiste !      _ Un dentiste n'aurait jamais fait cela !         Vous n'êtes pas un vrai dentiste.         Mmmm !  Mmmm !       _ Mais ! Mais ! Il y a quelqu'un dans le placard !          Voici le vrai dentiste !       _ Il m'a mis un masque. Il m'a ligoté et m'a jeté dans          le placard.       _ J'appelle la police.                        CE1 CE2 AMANCEY

unité d'enseignement de l'Eveil 22/03/2008 08:37

Stéfanny:

- Je suis désolée,
mais moi je change de dentiste !!!
- Ah bon ... vous auriez
pu frapper avant de rentrer ..
- Ah oui excusez-moi,
j'ai oublié ...



Kevin:

-Voilà , si vous
me faites mal je change de dentiste !!!


- Pourquoi, vous voulez
changer de dentiste ?

U.E.P.S. de l'Eveil 20/03/2008 10:29

Ce matin nous avons joué au dentiste ...  voici notre fin de l'histoire: Sortez !!! crie le dentiste . Et je sors sans dire au revoir !!!scott - lucas - aurélie- venance - johan - mégane - céline 

Unité d'Enseignement de l'Eveil 18/03/2008 18:10

voici la 2° c'est celle d'Ella: Bonjour, docteur Kary , je vous ai apporté des bonbons , grâce à vous je n'ai plus mal aux dents ... Et je m'en vais ailleurs, j'espère qu'il va manger les bonbons et que c'est lui qui aura mal aux dents !!!   Ella  

Unité d'Enseignement de l'Eveil 18/03/2008 18:08

voilà , hier nous avons joué l'histoire et aujourd'hui nous avons écrit la fin ... puis nous en avons choisi deux ... et oui comme nous sommes les premiers nous pouvons bien nous offrir une petite "entorse au règlement" ...La première c'est celle d'Alexandre ... la voici: - Bon... bon... bon... bonjour monsieur Jument ... comment allez -vous aujourd'hui?Vous ... vous ... vous ... vous ... vous .... êtes... êtes ... êtes ... très... très... beau ... vous me plaisez beau ... beau ... beaucoup .- Asseyez-vous s'il vous plait Madame Cheval ... je vais vous soigner ... vous êtes très belle aussi ... je vous invite au restaurant mardi soir à 20h30 précises à la "belle étoile" ... Vous pouvez y aller sans payer , je viendrai vous chercher à 19 heures ... pour aller chez moi avant ... alexandre

alain l. 16/03/2008 09:15

et comme un bon exemple vaut souvent mieux qu'un long discours , voici la fin imaginée par Frédéric notre Directeur Pédagogique:- Bonjour Doc, Speedypharma à votre service, pardon pour le retard votre colis était tombé derrière le siège. Une petite signature?Il grommelle, enrage avec l'emballage, se désespère sur le blister, arrive à ses fins . Il se retourne pudiquement pour avaler deux cachets sortis d'une boîte bleue qui finit par lui échapper parsemant le sol blanc clinique de petite tirets rouges.Visiblement calmé par cette vision poétique, il contourne son oeuvre involontaire et saisissant mon bordereau et un stylo signe d'une main encore fébrile.- Voilà ! La la lappe rochaine fois vous vous vous gougougou répa dans les da dates- Nos excuses Monsieur--Cela va pour cette fois, reprend-il , je vous prie de ma laisser, j'ai d'autres rendez-vous. Il ferait bon savoir ce qu'il y a dans ces pilules, il m'inspirerait presque confiance avec son sourire et son élégance naturelle. C'est décidé, je passe à trois brossages par jour.   FIN                                    Frédéric M.