Moteur PE...

MoteurPE, moteur de recherche pour professeurs des écoles

Publié par U.E.P.S de l'Eveil


( Le quotidien à Valenton )

[...] Une fois par semaine, Muriel et Grégory vont se baigner à la piscine du centre. Inutile de dire que je les envie. J'ai toujours adoré l'eau, j'y vois un élément "ami" susceptible de m'aider à vivre avec mon handicap. Malheureusement, il faudra encore que je patiente, que mes plaies finissent de cicatriser et que les greffes se stablilisent.

Les baisses de moral n'ont pas encore disparu. Malgré la présence de ma femme, malgré les défis que je me suis lancés et ma détermination à les mener à bien, ce n'est pas toujours le beau fixe. Un soir, alors que Muriel est en train de me faire prendre ma douche comme d'habitude, je craque.

Ne pas pouvoir me raser sans aide, me laver sans aide, ne pas pouvoir aller aux toilettes, ni manger seul... et, par-dessus tout, ne pas pouvoir prendre mes enfants dans mes bras, les toucher avec mes mains. Je ne conçois rien de plus insupportable au monde. Je reste obsédé par l'idée que si j'avais pu garder un bras et une main, tout aurait été différent. Ce soir-là, en pleine crise, j'annonce à Muriel que je veux me jeter par la fenêtre, que je ne veux plus vivre dans ces conditions, que je veux mourir. En réponse, elle ouvre brusquement la fenêtre et me dit : " Vas-y, saute, puisque tu ne penses qu'à toi ! Et ma souffrance à moi tu y penses ? Qu'est ce qu'on fera sans toi, tous les trois ? " [...]

Extrait du livre de Philippe Croizon:  "J'ai décidé de vivre"
Jean Claude Gawsewitch Editeur
Publié avec l'autorisation de l'auteur


Commenter cet article