Moteur PE...

 

Publié par alain l.

Droits de l’homme
En mémoire des esclaves
Pour la 1re fois, la France commémore aujourd’hui l’abolition de l’esclavage. C’était le 23 mai 1848.
Le président Jacques Chirac a choisi la journée du 10 mai pour commémorer la fin de l’esclavage. Pourquoi cette date ? Parce qu’il y a 5 ans exactement, le 10 mai 2001, notre pays adoptait la loi Taubira reconnaissant l’esclavage comme un crime contre l’humanité. Interventions dans les collèges et les lycées, émissions de radio et de télé, cérémonies officielles à Bordeaux, à Nantes, à Paris… De nombreuses manifestations seront organisées aujourd’hui en mémoire des millions d’hommes qui, entre le 16e et le 18e siècle, furent arrachés à leur terre africaine pour être envoyés comme esclaves vers l’Amérique. La France fut très impliquée dans ce trafic : en 1844, 220000 esclaves travaillaient dans les colonies françaises, en Martinique, en Guadeloupe…En 1965, la loi française définissait ainsi l’esclave : « un meuble qui peut être acheté, vendu, échangé. »
Catherine Ganet
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article