Moteur PE...

MoteurPE, moteur de recherche pour professeurs des écoles

Publié par kaddour, franck, alain

Sciences
Une découverte qui a fait des petits
En 1978, naissait le premier « bébé éprouvette ». Depuis, plus de 3 millions de bébés* sont nés grâce la fécondation in vitro (dans une éprouvette).
La fécondation est une des étapes de la reproduction : le spermatozoïde mâle rencontre l’ovule femelle, pour donner un œuf, le futur bébé. La fécondation a nécessairement lieu dans le corps de la femme… jusqu’ à la naissance en 1978 de la petite Britannique Louise Brown. En effet, dans ce cas, les médecins ont réalisé une fécondation en dehors du corps de la femme... dans un laboratoire (in vitro). Le spermatozoïde de l’homme a rencontré l’ovule de la femme… dans une éprouvette (d’où le nom de bébé éprouvette). Un œuf s’est formé, puis un embryon. Ce dernier a ensuite été introduit dans l’utérus de la femme, la poche dans laquelle grandit le bébé. Les parents de Louise ont donc pu avoir un enfant, alors qu’ils avaient un problème de fécondation. En fait, les médecins ont aidé la nature. Depuis, l’idée à fait des petits… 3 millions de bébés sont nés de cette façon dans le monde !

* Rapport mondial sur la PMA présenté à la conférence de la Société européenne de reproduction (ESHRE) à Prague.

Agnès Mérel
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article