Moteur PE...

MoteurPE, moteur de recherche pour professeurs des écoles

Publié par U.E.P.S de l'Eveil

Pour participer à notre façon du 1° au 7 avril à la semaine du développement durable nous publions sur le Réveil  chaque jour  un poster différent  choisi parmi les vingt-deux de l'exposition de Yann  Arthus-Bertrand :
"Le développement durable pourquoi?"

Découvrez le poster d'aujourd'hui et participez avec nous en déposant un commentaire pour nous aider à mieux le comprendre ...

" - Sur l'image je vois ... "


                                     cliquez sur le poster pour le voir en plus grand


 Pour avoir accès à l'ensemble de l'exposition  et à des fiches pédagogiques cliquez ici:
http://www.education.gouv.fr/cid2657/-le-developpement-durable-pourquoi.html

Commenter cet article

alain l. 10/04/2007 08:48

extrait des fiches pédagogiques d'accompagnement:" C'est à partir du 19e siècle qu’en étudiant les traces laissées par les glaciers, on prit conscience de la variabilité naturelle du climat. L’utilisation de nouveaux outils, comme les isotopes stables, a permis de montrer que notre planète a été tantôtbeaucoup plus chaude, tantôt beaucoup plus froide, notamment en raison des variations de sa position par rapport au soleil. La nouveauté du XXe siècle a été la rapidité du réchauffement. Selon l’organisation météorologique mondiale, la température de la planète se serait accrue de 0,6° C en 100 ans et la décennie1990 a été la plus chaude du siècle.La plupart des glaciers de montagne des latitudes moyennes et tropicales ont subi un recul au cours du XXe siècle. C’est le cas du glacier Perito Moreno dans le sud de l’Argentine, un des glaciers du parc national de Los Glaciares (créé en 1937et inscrit par l’UNESCO au patrimoine mondial en 1981).Né du manteau glaciaire de Patagonie, à 1 500 mètres d’altitude, à proximité de la frontière chilienne, le glacier s’étire sur 52 kilomètres et termine sa course à 200 mètres d’altitude, dans le lac Argentino dont les eaux sont issues de sa fonte.Sur la photo, la partie amont du glacier est masquée par les nuages. Sur les versants de la vallée glaciaire, l’étagement de la végétation selon l’altitude est bien visible. Sur le glacier, les crevasses longitudinales résultent de l’élargissement de la partie aval de la vallée. Des photos prises à plus basse altitude ou au sol permettraient de mettre en évidence la multitude de séracs qui accidentent la langue glaciaire. Large de 4 kilomètres, le front du glacier est haut de 60 mètres.Des blocs de glace s’en détachent parfois, car le glacier s’écoule lentement. Ils flottent sur le lac, tels de petits icebergs.En l’absence de moraine frontale, la fonte partielle, et relativement récente, du glacier peut être mise en évidence par l’existence d’une bande de terrain non boisé entre le glacier et la forêt. "

U.E.P.S de l'Eveil 02/04/2007 08:51

Sur l'image nous voyons:

De l'eau (franck) , c'est la mer (karim) ... un arc en ciel (julien), des nuages , une montagne (karim) pointue (julien) ... au milieu il y a de la glace ...

Un arc en ciel (alexandre) la mer (mégane) , du blanc , des nuages (mégane) , des montagnes (lucas) ... une île derrière l'arc en ciel (alexandre) , un peu de brouillard (lucas) , des rochers avec de l'herbe (johan) , de la neige (venance) , de la neige sur les montagnes, de la glace (arthur) , un pont dans le ciel (aurélie), plein d'eau , un bateau sous l'eau (sabrina) ...

Classe de Fanny : Victorien, Laura, Lucine , Jessi 01/04/2007 14:24

On voit :
le ciel (Laura), de l'eau (Jessica, Lucine, Ella), de la terre (Scott) avec une route (Laura), un arc-en ciel (Laura), du brouillard(Scott), des arbres (Lucine).
Pour le glacier : on ne sait pas, peut-être de la mousse.