Moteur PE...

MoteurPE, moteur de recherche pour professeurs des écoles

Publié par julien

Pour  notre 4° participation au "Printemps des Poètes", Julien a choisi de dire pour vous ce poème de Sophie Braganti:

AU CINEMA

On était dans le noir
dans une salle climatisée
les pop-corn craquaient sous les dents
et sous les pieds
nous étions trois copains et une seule copine
et j'insistais pour qu'elle soit ma voisine

elle sentait le jasmin
et moi je ne sentais rien
un accoudoir pour deux
on n'aurait pu faire mieux

et si sur mon genou
elle posait sa main
et si sur son genou
je tentais un calin

mon cornet était presque plein
quand on me signala déjà le fin
mais comme je m'étais fait mon cinéma
quand la lumière fut
je ne compris rien
puisque du film
je n'avais rien vu

Pour entendre Julien dire le poème cliquez sur les fauteuils ci-dessus  ...

Le poème est publié avec l'autorisation de Sophie Braganti
extrait du livre  "La première fois"
Editions Mango Jeunesse
Octobre 2002

Commenter cet article

sophie braganti 16/03/2007 10:26

 
Cher julien,
je viens juste de t'entendre, à mon réveil, tu vois ça tombe bien.
je suis très émue et époustouflée par ta lecture.
je te dis un grand bravo.
Tu me fais vivre le poème autrement et je te remercie.
En plus le rythme lent convient très bien à ce poème-histoire.
J'espère que tu vas comme ça lire d'autres poèmes et
d'autres poètes.

Sophie