Moteur PE...

MoteurPE, moteur de recherche pour professeurs des écoles

Publié par alain l.

Compter jusqu'à 5 ...

Nous avons inventé l'an passé en classe une comp-tine pour mémoriser la suite des nombres jusqu'à 5 en comptant sur les doigts d'une main...

Quand mon poing est serré,

on ne voit pas mes doigts,

mais je n'ai pas

Zéro doigt !!!

 

Si j'en déplie un ...

0 + 1 = 1

Un

 

Si j'en déplie encore un ...

1 + 1 = 2

Un, deux …

 

Si j'en déplie encore un ...

2 + 1 = 3

Un, deux, trois …

 

Si j'en déplie encore un ...

3 + 1 = 4

Un, deux, trois, quatre …

 

Si j'en déplie encore un ...

4 + 1 = 5

Un, deux, trois, quatre, cinq …

Et à reculons pour la soustraction  :albert: ...

 

Et si j'en replie un ...

5 - 1 = 4

Un, deux, trois, quatre ...

 

Si j'en replie encore un ...

4 - 1 = 3

Un, deux, trois ...

 

Si j'en replie encore un ...

3 - 1 = 2

Un, deux ...

 

Si j'en replie encore un ...

2 - 1 = 1

Un ...

 

Si j'en replie encore un ...

1-1 = 0

Zéro

 

Zéro ?

Mais je n'ai pas zéro doigt !!!

Si j'en déplie un ...

 

 

Auteurs : Blandine , Constant , Dylan , Maxime , Mélanie , Robin , Brigitte et Alain...

"Rituel" de la comptine par ses auteurs ;-) ...

télécharger la comptine ...

Compter jusqu'à 5 ...

On peut utilement consulter sur le Café Pédagogique cet article déjà ancien de François Jarraud :

Lire simplement :

Et concernant les nouveaux programmes maternelle de 2015 ces articles également sur Rémi Brissiaud ...

(Merci à Dominique pour l'info ... )

 " Pourquoi ne pas compter verbalement les doigts, dans un premier temps du moins ? En privilégiant l'emploi des mots-nombres pour désigner des pluralités de doigts, comme c'est le cas dans les stratégies de décomposition-recomposition, on évite que les enfants procèdent à un comptage-numérotage de leurs doigts. C'est d'autant plus important d'adopter une telle stratégie que, la plupart du temps, les parents enseignent le comptage-numérotage sur les doigts : l'enfant dit « un » alors que son attention est portée sur un premier doigt, il dit « deux » alors que son attention est portée sur un deuxième doigt, etc. Chaque mot-nombre est alors utilisé pour numéroter un nouveau doigt.




En revanche, examinons le cas où, dans un premier temps, les mots-nombres sont utilisés pour désigner des pluralités de doigts et seulement des pluralités de doigts. Lorsque l'enfant comptera sur ses doigts, son attention sera successivement attirée par chacune des pluralités engendrées par l'ajout d'un nouveau doigt :




Dans ce cas, chaque mot prononcé réfère à la nouvelle pluralité résultant de l'ajout d'un doigt : l'enfant utilise l'itération de l'unité, il procède à un comptage-dénombrement des doigts. "

Ou encore:

Des albums pour compter répertoriés ici :

(Merci à Emmah pour l'info sur le Forum EDP)

Un document intéressant dont je ne connais malheureusement plus l'origine :

Compter jusqu'à 5 ...

Et encore çà et là chez les collègues sur le Web :

Des exercices en ligne :

Mon préféré ;-) ... mais il faut aussi  apprendre à écrire les nombres ...

Des Ressources pour TBI ici:

 ( article mis à jour le vendredi 9 octobre 2015 ... )

( article mis à jour le vendredi 9 octobre 2015 ... )

Merci à Cathy pour la découverte de :

Commenter cet article